Je peux le faire moi-même 

Oui bien sûr ! Dans le jardin avec le tuyau d’arrosage à la belle saison ou dans la salle de bain familiale. Vous lavez Gizmo et le laissez sécher naturellement après un ébrouage énergique qui vous fera reculer de quelques pas,…mais ce n’est pas grave, vous êtes déjà trempé(e) ! Ensuite, il ira sans doute s’essuyer dans l’herbe ou contre les serviettes séchant sur le radiateur, réflexe bien canin pour se débarrasser de cette satanée « mauvaise » odeur de shampooing. Et si votre compagnon est doté d’un poil mi-long ou long qui n'a pas été démêlé avant le bain, vous vous retrouverez avec une fourrure encore plus nouée, resserrée autour des petites brindilles et autres épillets. Le résultat ne sera guère flatteur ; l’odeur, non plus d’ailleurs…. Un chien à pelage ras, comme le labrador, perd de nombreux poils lors de ses mues. Un simple shampooing ne changera rien aux multiples dépôts de poil sur le plaid du canapé. Seul un étrillage en profondeur, associé à un séchage dynamique pour finir d’aérer le pelage, le débarrassera efficacement du poil mort. Enfin, laver n’est pas toiletter. Le toilettage inclut des opérations d’hygiène comme la coupe des griffes, le nettoyage des conduits auriculaires et des parties intimes, un séchage soigneux et bien sûr un démêlage et/ou une coupe (voir ci-dessous).

Le toiletteur est un simple coupeur de poil

Un peu l’équivalent du coiffeur pour humains mais en plus basique ? En plus de laver et sécher votre chien, il inspecte la peau et le poil de votre chien et procède à des opérations d’hygiène. Ces inspections lui permettent parfois de déceler des petites anomalies comme un début d’otite ou une allergie aux piqûres de puces. Ensuite sur la partie esthétique, il vous proposera plusieurs options selon que vous aimez un poil court aux lignes nettes, un aspect peluche tout doux à l’oeil ou un look plus naturel, mèches au vent. En fonction de vos propres contraintes budgétaires, il saura vous orienter sur l’option la plus judicieuse, par exemple , une tonte courte longue durée assortie d’une petite tête ronde pour les chiens ne fréquentant le salon que deux à trois fois par an.

Un chien est « auto-nettoyant »

Là, j’acquiesce. De retour d’une balade en forêt sous la pluie, votre fringant promeneur du dimanche va sécher pendant la nuit. Le lendemain, sa « chambre » sera recouverte d’une fine couche de terre qu’il finira de répandre dans la maison au gré de ses déplacements. Le soir, oui, enfin, son pelage sera frais et brillant, comme régénéré par l’air frais de la campagne. Mais s’il s’est roulé dans une charogne puante ou s’est plongé dans une mare, ces parfums recherchés par la gente canine resteront accrochés à sa fourrure pendant plusieurs jours. Seul un bon shampooing (voire 2 ou 3…) viendront à bout de ces résidus gras. Je peux aussi vous garantir qu’un vieux chien n’est pas auto-nettoyant. Pour que sa compagnie à vos côtés reste désirable, lavez-le avec un produit adapté à sa peau parfois fragilisée, dès que cela est nécessaire (personnellement, toutes les semaines). Même traitement régulier pour son panier !

Bien entretenir son chien, c’est le tondre une fois par an

Pourquoi pas ? Un chien tondu n’est pas pénalisé dans sa vie de 4pat. Et il vaut mieux tondre que laisser la peau s’asphyxier sous la fourrure emmêlée. Après dire qu’il se sent mieux tondu qu’avec un pelage naturel, long à mi-long bien entretenu, je n’irai pas jusque-là. Long ou court, un pelage bien entretenu - c’est à dire laissant circuler librement l’air - joue un rôle de régulation thermique été comme hiver. L’été, Pollux n’halète pas davantage que Scoubidou ou Milou. Après, il s’agit donc davantage d’une question de goût, d’adéquation avec votre mode de vie ou tout simplement d’envie de consacrer du temps à le brosser. En effet, si vous n’avez pas le temps de le démêler, gardez son pelage plutôt court en le coupant régulièrement ou prévoyez un RV mensuel chez Naturellement Chien.

Un bon toiletteur peut toujours démêler un chien même très emmêlé

La cosmétique canine a fait de grands progrès. Il existe désormais des démêlants efficaces sous forme de masque à poser, de conditionneur ou de spray à vaporiser qui, associés à une bonne dose de patience et d’huile de coude, permettent de « récupérer » sans trop de dommages, ni de souffrance, des fourrures extrêmement nouées. Mais un toiletteur n’est pas un magicien. Il sait qu’un gros démêlage est long et forcément un peu agressif pour la peau même si on utilise des démêlants et/ou qu’on s’autorise à tondre certaines parties « cachées » trop emmêlées. Tous les chiens n’ont pas le même seuil de tolérance à l’immobilisation et à la contrainte …Il faut parfois fragmenter les séances pour les rendre supportables à des chiens nerveux.

Le toilettage rend mon chien ridicule

« Je ne veux surtout pas que mon compagnon ressemble à certains chiens trop pomponnés et précieux, ayant l’air de marcher sur le bout des doigts ». En matière canine, vous aimez le naturel et surtout que votre chien ressemble à …lui-même en mieux ? La sophistication de certains « patrons » comme on dit dans le métier doit être réservée aux sujets de concours entretenus dans l’espoir de ressembler le plus possible aux canons de leur race (à leur « standard »). On peut toutefois aller piocher dans ces toilettages pour sublimer la beauté d’un chien de race mais après rien ne vous empêche de tenter une approche freestyle qui rendra votre 4 pat, de race ou croisé, tout simplement unique !

Mon chien n’aime pas être manipulé et encore moins être toiletté

Tout est question d’habitude…je donne leur premier bain à nos chiots dès l’âge de 5 semaines et les habitue au bruit du séchoir dans la foulée. A l’âge adulte, ils sautent directement dans la baignoire et se laissent manipuler facilement pendant 2 à 3 heures. Ils savent aussi qu’ils auront leur petite friandise à la fin, voire une promenade pour se dégourdir les patounes. Pour le premier toilettage d’un chien adulte, je teste au fur et à mesure ces réactions et m’adapte. Le bain est un moment privilégié où un petit massage suivi d’une bonne friction avec une serviette séduisent les plus récalcitrants. Au fil des séances, la confiance s’installe et mon petit client revient tout frétillant au salon.

Le toilettage coûte cher

Si l’on apprécie de vivre avec un joli chien bien entretenu, l’investissement est d’un excellent rapport qualité/prix. Associé à des traitements anti-parasitaires réguliers, le toilettage conserve le poil et la peau en parfaite santé, source de beauté et de confort pour le chien et son environnement. Adieu puces, démangeaisons et problèmes de peau liés…. Gladys peut jouer avec les enfants sur le tapis du salon sans risques de contaminer toute la troupe. Toute belle, toute propre, elle participe à toutes les sorties familiales même à l’hôtel ou chez la tante Janine un peu maniaque.